Pourquoi faudrait-il choisir entre rendement et préservation de la biodiversité ?

Oui, il est possible de planter une haie ou de créer une jachère apicole sans remettre en cause la capacité de production de l’exploitation.

La condition est d’optimiser le rendement sur les parcelles consacrées aux cultures et d’aménager les réserves (haies, jachères, bandes enherbées) favorables au développement des espèces (nourriture, abri, reproduction). La connexion de ces îlots permet la mise en place d’une trame de biodiversité au sein des paysages.

Vous aussi rejoignez le programme BiodiversID – contact@biodiversid.fr

cropped-cropped-biodiversid1.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s